MONDIAL 2014

«On touche pas à notre télé!»


Des restaurateurs genevois ont écopé d'un avertissement pour avoir orienté leur écran vers la terrasse de leur établissement. Ils recourent en justice.

lematin-2014-06-28

 Philippe Pruneta n'est pas content. Le patron du Green Café, au boulevard Carl-Vogt à Genève, a failli se faire confisquer son téléviseur par la police au soir de la cuisante défaite de la Suisse contre la France. C'était le 20 juin. «Il faisait chaud, la plupart des clients se trouvaient sur la terrasse. Ils nous ont même aidés à tourner la télévision en direction de la terrasse», expliquent Philippe et son associée Nola, précisant que le volume sonore était à zéro.

 

Les gendarmes débarquent


Un but, puis un autre. A 22 heures, deux gendarmes se pointent. Ils expliquent que l'écran n'est pas en bonne position (l'équipe de Suisse non plus). On parle amende, confiscation. La Nati prend trois buts et le Green Café un avertissement. «Cette situation est ridicule. Quand on pense à toutes les taxes dont nous devons déjà nous acquitter!» peste Philippe Pruneta. Suite à cette affaire, les restaurateurs ont saisi la justice. Daniel Meyer, leur avocat, a déposé un recours auprès du Tribunal administratif. «On ennuie les patrons alors qu'à 400 mètres de là, les dealers font leur trafic sur la plaine de Plainpalais... Vu la recrudescence du nombre de délits à Genève et le manque d'effectifs de la police, il est choquant qu'elle doive en plus assumer, à la demande du Service du commerce, des tâches aussi essentielles que le contrôle de l'orientation des télévisions dans les cafés», commentent Daniel Meyer et son collaborateur Gustavo da Silva.


Dans le recours, les avocats attaquent l'arrêté du Conseil d'Etat genevois interdisant la télévision sur les terrasses ou à destination de celles-ci pendant le Mondial pour cause de nuisances sonores. Ils considèrent que le principe de la liberté économique est violé. Pour eux, la décision d'avertissement est arbitraire à plus d'un titre: «Le Mondial n'a lieu que pendant un mois tous les quatre ans. A Genève, la Fan Zone des Vernets, le seul endroit où l'on peut suivre les matches à l'extérieur, est à l'évidence bien trop petite.»


Résistance


Philippe et Nola n'entendant pas modifier l'orientation de leur écran, ils peuvent s'attendre à recevoir de la visite ces prochains soirs... «Les inspecteurs du service du commerce sont habilités à dénoncer toute infraction en la matière, mais également la gendarmerie et les agents de police municipaux», explique-t-on au Département de la sécurité et de l'économie.


Source: LE MATIN